Aérosols atmosphériques: Propriétés et impacts climatiques by Olivier Boucher

By Olivier Boucher

Cet ouvrage couvre de manière exhaustive le rôle des aérosols dans le changement climatique. Il aborde des sujets particulièrement actuels de l. a. recherche scientifique - désulfurisation, carbone-suie, géo-ingénierie, en soulignant le lien avec des problématiques connexes : politique de qualité de l’air et de développement sturdy, développement de l’instrumentation pour los angeles qualité de l’air et le changement climatique, problèmes économiques, etc.

Show description

Read or Download Aérosols atmosphériques: Propriétés et impacts climatiques PDF

Similar french_1 books

Le Neutre: cours et séminaires au Collège de France 1977–1978

L'argument du cours a été le suivant : on a défini comme correct du Neutre toute inflexion qui esquive ou déjoue l. a. constitution paradigmatique, oppositionnelle, du sens, et vise par conséquent à l. a. suspension des données conflictuelles du discours. Le relevé de ces inflexions s'est fait à travers un corpus qui ne pouvait être exhaustif ; cependant, les textes des philosophies orientales et mystiques se sont trouvés naturellement privilégiés.

Additional info for Aérosols atmosphériques: Propriétés et impacts climatiques

Sample text

Ceci peut être fait de manière ad-hoc ou avec un modèle de panache de feux qui dépend des conditions environnementales. 4 Sels marins L’océan est une source de particules liquides composées d’eau de mer qui, une fois dans l’atmosphère, s’évaporent partiellement et s’enrichissent en sels. C’est pourquoi on appelle ces particules des aérosols de sels marins. Deux principaux mécanismes sont responsables de l’émission de particules de sels marins dans l’atmosphère : l’éclatement de bulles d’air formées par des vagues qui déferlent et la friction du vent sur la crête des vagues.

Des mesures réalisées en laboratoire ne sont 24 Aérosols atmosphériques - Propriétés et impacts climatiques pas forcément représentatives des aérosols atmosphériques ambiants. En conséquence, on ne sait pas bien caractériser l’indice de réfraction pour ces aérosols d’autant plus qu’il varie selon les sources d’aérosols. On peut citer une valeur typique de 1,95-0,79i pour le carbone suie dans les longueurs d’onde du rayonnement visible ce qui implique une forte absorption qui lui est caractéristique (Bond et Bergstrom, 2006).

On distingue la nucléation homomoléculaire qui implique une seule espèce gazeuse (comme l’acide sulfurique) de la nucléation hétéro-moléculaire qui implique plusieurs espèces gazeuses (comme l’acide sulfurique et la vapeur d’eau). La nucléation reste un processus complexe et mal compris même si la mesure de très petites particules a permis de mieux appréhender les conditions dans lesquelles de nouvelles particules peuvent se former. Ce processus est cependant très important si l’on veut bien comprendre la dynamique de la granulométrie des populations d’aérosols et de noyaux de condensation, et donc l’effet indirect des aérosols sur les nuages.

Download PDF sample

Rated 4.26 of 5 – based on 42 votes